top of page
  • eevangelaire

Thérapie basée sur la compassion


Qu’est-ce que la compassion ? En quoi la pratique de l’attention compassionnée permet de vivre mieux ?

Selon Paul Gilbert, psychologue clinicien anglais, qui a développé la Thérapie Fondée sur la Compassion (TFC), « la compassion peut se définir comme le fait de développer une sensibilité à sa propre souffrance et à celle des autres avec un engagement profond à essayer de la soulager et de la prévenir ».

La compassion est comparable à ce que l’on peut éprouver lorsqu’on prend soin d’un enfant en termes de sentiments, de pensées et de comportements. La compassion est une motivation qui guide le comportement.

La pratique de la thérapie fondée sur la compassion est proche des autres pratiques basées sur la pleine présence (ou pleine conscience) avec notamment des temps dédiés à l’attention. Elle se distingue par des exercices spécifiques pour développer l’esprit compassionné. Les exercices vont permettre d’aller au contact de la souffrance et de développer certaines compétences et qualités (sensibilité, tolérance à la détresse, empathie, non jugement, soins pour le bien-être et sympathie).

La pratique régulière de cette approche amène des changements physiologiques avec notamment une libération de l’ocytocine, hormone de l’attachement, de la relation à l’autre. L’ocytocine agit sur l’amygdale qui joue un rôle sur la régulation des émotions. La libération de l’ocytocine joue également un rôle sur le système nerveux parasympathique qui calme et ralentit le rythme cardiaque. Développer une motivation à la compassion génère également un sentiment d’accomplissement (affirmation de soi, soutien, prendre soin, réconfort…) et apporte un sentiment de sécurité nécessaire pour avancer dans la vie.

Cet article ne prétend pas être exhaustif sur l’approche thérapeutique basée sur la compassion.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page